TRE- France

Une technique pour relâcher les tensions

David Berceli fondateur de la méthode T.R.E®

Comment est née la méthode T.R.E®

Le Dr David Berceli est un expert international de l’intervention traumatique et de la résolution de conflits. Il est aussi le fondateur et PDG de Trauma Recovering Services (1998).

Ces 22 dernDavid Berceliières années, il a vécu et travaillé dans neuf pays, animant des ateliers de libération du trauma. Il a créé des programmes pour diverses organisations internationales dans le monde.

David a vécu et travaillé en Israel/Palestine, Soudan, Ouganda, Kenya, Yémen, Égypte et au Liban. Parlant couramment l’anglais et l’arabe, il a une excellente compréhension des interactions dynamiques entre religions et coutumes ethniques. Il a ainsi développé des processus spécifiques permettant à la fois de gérer les traumas personnel et d’amener la réconciliation entre divers groupes.

Il est le créateur d’une série unique d’exercices de relâchement du trauma (T.R.E®) qui aident a évacuer la tension chronique profonde que provoque dans le corps une expérience traumatique. David continue d’être impliqué dans des programmes de libération des traumas. Implication pas uniquement pour lui dans l’optique de réduire la souffrance causée par le trauma mais également parce qu’il a réalisé que le trauma recèle des possibilités uniques de transformations individuelle si le processus de récupération est poursuivit jusqu’au bout.

Le trauma comme changement de paradigme

L’animal humain est conçu pour expérimenter, endurer et survivre à des épisodes traumatiques.

Si nous ne possédions pas cette capacité, l’espèce humaine se serait éteinte très vite après sa naissance.

Cette capacité naturelle à résoudre et s’affranchir des réactions post traumatiques est génétiquement codée en nous pour compléter un processus et commencer quelque chose de nouveau. Comme une partie de notre cycle d’évolution infini. Quand un événement traumatique survient, l’individu se sent submergé et l’expérience semble insupportable. Toutefois, c’est précisément grâce à cette expérience qui le submerge que l’individu est forcé d’abandonner son ancienne façon de penser pour une nouvelle façon d’être au monde.

Mahatma Gandhi, Nelson Mandela, Martin Luther King, Mère Theresa, tous ont expérimenté le trauma et ont utilisé leurs vécu douloureux pour développer une réponse plus éthique et morale aux circonstances traumatiques. Leurs vies nous démontrent que le processus de récupération du trauma a la possibilité d’aider la personne humaine a évoluer.

Si nous pouvons répéter ce processus pour des milliers ou des millions de gens, nous pouvons utiliser le pouvoir de transformation inhérent du processus de libération du trauma pour transformer les bases éthiques et morales de la personne humaine. Le trauma massif est peut être la voie par laquelle l’espèce humaine évolue en une espèce plus éthique. Les survivants de traumas du tiers monde sont peut-être les précurseurs d’une moralité nécessaire pour tempérer la technologie des pays industrialisés. Ces survivants sont peut-être la preuve de l’évolution naturelle de l’espèce humaine de l’age de la technologie a l’âge de la sagesse.

La sagesse née du trauma

« Je ne souhaite une tragédie à personne, mais depuis cet accident, je n’oublie jamais de dire à ma femme que je l’aime. J’embrasse mes enfants tous les jours. La vie est plus riche, plus complète et plus profonde que jamais. Elle a plus de sens et de profondeur que jamais auparavant. »

Ce type de transformation de la vie après avoir survécu à une expérience traumatique est très courante. Les questions qui doivent être posées ici sont : Comment et pourquoi une expérience traumatique nous amène-t-elle à vivre une vie plus profonde qu’auparavant ? Pourquoi ne choisissons nous pas de vivre la vie à son niveau le plus profond avant une tragédie ? Pourquoi avons nous besoin d’une expérience traumatique pour nous réveiller et apprécier la vie dans sa plénitude ?

Résoudre les traumas passés nous fait naître dans le futur. Par le cycle sans fin de récupération du trauma, l’espèce humaine apprends comment s’adapter aux situations qui mettent sa vie en danger. Ce processus d’adaptation rend l’espèce plus forte et plus sage pour la protéger de futurs épisodes traumatiques. Si nous ne possédions pas cette instinct évolutionnaire naturel, l’espèce se serait éteinte très vite après sa naissance. La récupération du trauma est aussi naturelle et courante que le trauma lui même. Accepter cette réalité parfois déplaisante nous permet de voir le trauma sous un autre jour… Lâcher prise est la seule façon de se libérer du passé, d’entrer dans le futur et de nous préparer à notre prochaine expérience d’évolution.

Quand un trauma nous arrive, nous sommes forcés, que nous le voulions ou non, de suivre son chemin et cela change notre vie. Parfois, ce processus nous amène à des épisodes d’impuissance et de désespoir. Cela peut nous terrifier en dévoilant la fragilité, la précarité et la vulnérabilité de notre humanité. Cela nous expose à la précarité de la vie d’une espèce vivant sur cette planète. Cela déchire le tissu de notre identité et redéfinit radicalement notre vision de la vie. Toutefois, c’est précisément car cette expérience a brûlé les ponts avec nos anciennes façons de penser que nous sommes forcés a adopter une nouvelle façon d’être. Les anciennes façons de penser ne suffisent plus et une nouvelle façon d’être commence à émerger. Nous découvrons que de l’autre coté de cet effrayant voyage, nous avons le potentiel d’émerger dans une nouvelle vie de maturité, de compassion et de sagesse.

Un Commentaire

  1. Merci pour votre site sur le TRE.
    J’ai vécu hier une première séance de TRE chez ma bioénergiticienne.
    J’ai cru que j’allais m’envoler au moment des tremblements incontrôlable de mon bassin ( éclatement de rire ).
    Après la séance je me suis sentis libéré de quelque chose , serein, calme,… bien quoi.
    Belle et lumineuse journée…..